Skip to main content

CD La Cantate à Trois Voix
De Paul Claudel

9,16

 

Trois femmes, la nuit du solstice d’été, l’une fiancée, l’autre séparée de son époux, la troisième veuve, invoquent, convoquent l’être aimé, l’être absent. Un hymne à la Femme et au Désir

La grâce absolue de la poésie de Claudel alliée à une partition musicale originale, sensible et inspirée de Tarik Benouarka

Musique : Tarik Benouarka – Danièle Meyrieux dans le rôle de Beata – Pauline Moingeon Vallès dans le rôle de Fausta – Mélodie Le Blay dans le rôle de Laeta – Violoncelle : Eléonore Siala Bernhardt – Enregistrement et Réalisation : Tarik Benouarka

Enregistrement Septembre 2018 dans les studios de Tarik Benouarka

PRIX BOUTIQUE  : 10,99€

Catégorie :

Description

  • durée : 1h15 mn
  • Auteur : Paul Claudel
  • Compositeur : Tarik Benouarka
  • Editions : Gallimard
  • Production : 21-22

Hymne à la Femme et au Désir

« Le bonheur est de cette heure même où celui que notre cœur aime nous manque » Fausta dans la Cantate à 3 Voix

Hors du temps, projetées vers une certaine éternité, 3 femmes, aux 3 âges de la vie, 3 visages qui se complètent en un seul, une nuit, se rencontrent…Et chacune laisse alors monter en elle, le long chant de ses attentes…Comme si toute chose était dessinée par son vide, la nuit devient l’écrin de toutes pensées.

Elles invoquent, elles convoquent l’être absent, l’être aimé. Et chacune a son histoire tandis que peu à peu se tisse le drame intime qui ressemble au combat du désir et du possible.

C’est Laeta qui parle la première. Elle célèbre le fiancé, le promis. Celui qui n’est encore qu’un rêve et qu’elle ne connaît pas.

A son tour, vient Fausta…L’exilée…Elle parle…puissante…guerrière. Elle s’adresse à celui qui est si loin d’elle et qui fut son compagnon.

S’avance enfin Beata. Elle murmure le deuil de celui qui n’est plus…son mari et l’amour au-delà de la vie.

Si l’homme n’apparaît pas, c’est qu’il est plus vivant, plus présent encore dans l’imaginaire de ces trois femmes.
Il s’agit de la vie comme d’une trajectoire, de l’exil et de la mort, de l’attente, des douleurs, de l’espoir, du destin dont les chemins ne seront pas fixés par les circonstances…mais par l’amour.
L’œuvre est un hymne à la Femme et au Désir…

L’Écrivain : Paul Claudel

Dramaturge, poète et romancier

Né en 1868 en Champagne, Paul Claudel écrit a quinze ans son premier essai dramatique : L’Endormie, puis, dans les années 90, ses premiers drames symbolistes(Tête d’Or, La Ville).

L’année 1886 se révèlera décisive par sa rencontre avec la foi, qui marquera toute son œuvre.

Parallèlement à ses activités d’écrivain, Paul Claudel mène pendant près de quarante ans une carrière de diplomate, qui le conduira à parcourir le monde, des Etats Unis à la Chine, le Japon en passant par différentes capitales d’Europe.

Son œuvre est empreinte d’un lyrisme puissant. C’est à la Bible qu’ il emprunte sa forme d’écriture préférée : le verset dont il use autant dans sa poésie( Cinq grandes Odes), ses traités philosophico-poétiques (Connaissance de l’Est, Art Poétique) que dans son théâtre(Partage du midi).

Œuvres de maturité, la trilogie dramatique : L’Otage-Le Pain dur- Le Père humilié, puis L’Annonce faite à Marie et enfin le Soulier de satin, son œuvre capitale, devaient lui apporter une gloire méritée.

Il sera élu à l’Académie Française en 1946 et meurt en 1955.

 

LE COMPOSITEUR : TARIK BENOUARKA

Compositeur, poète, créateur de spectacles et d’opéras

Artiste français né à Alger, Tarik Benouarka commence l’apprentissage de la musique à 4 ans avant de poursuivre ses études musicales à Paris, où il obtient un premier prix d’Instrument et d’Harmonie.

Multi-instrumentiste (piano, oud et percussions) il se passionne pour de nombreuses formes de musique contemporaine, collaborant avec de grands noms du cinéma ou du spectacle(Blain, Mugler, Beyonce, Higelin, Jacno…), développant à travers ces expériences ses propres couleurs musicales et forgeant son style et son écriture, avant d’aborder l’art de l’écriture dramatique et l’Opéra dans lequel il exprime toutes ses passions: la musique, la poésie et le chant, la dramaturgie et tous les arts de la scène.

Depuis plus d’une décennie, il s’attache à développer un répertoire de compositions classiques, lyriques, chorales ou instrumentales dans lesquelles s’expriment toutes ses influences et inspirations où l’on retrouve souvent entrelacés l’Orient et l’Occident.

Quelques exemples de ses dernières créations:

– El Nafas, opéra en langue arabe
– Silencio, concerto pour hautbois et cordes en mi mineur
– Ramâd, poémes symphoniques pour piano et viola
– Issue, musique de ballet de Eugénie Andrin
– The Wyld, comédie musicale de Thierry Mugler
– Les Jours et les Nuits de l’Arbre Coeur, opéra-ballet
– La Légende de Néré, oratorio pour Orgue et Choeur
– La Cantate à Trois Voix , musique originale de la pièce de théâtre de Claudel

www.tarikbenouarka.com

0-Ouverture
1-Premier dialogue (D1 : 4mn50)
2-Cantique de la Rose (C I : 4mn04)
3-Second dialogue (D2 : 1mn30)
4-Cantique du Rhône (C II : 5mn17)
5-Troisième dialogue (D3 : 2mn02)
6-Cantique de la Vigne (C III : 4mn03)
7-Quatrième dialogue (D4 : 1mn)
8-Cantique du Peuple divisé (C IV : 5mn30)
9-Cinquième dialogue (D5 : 1mn)
10-Cantique de la Chambre Intérieure (C V : 3mn40
11-Sixième dialogue (D6 : 2mn40)
12-Cantique des Chars Errants (C VI : 2mn57)
13-Septième dialogue (D7 : 0mn7s)
14-Cantique de l’Or (C VII : 3mn34)
15-Huitième dialogue (D8 : 1mn43)
16-Cantique du cœur dur (C VIII : 4mn12)
17-Neuvième dialogue (D9 : 2mn04)
18-Cantique des Parfums (C IX : 4mn46)
19-Dixième dialogue (D10 : 1mn39)
20-Cantique de l’Ombre (CX : 4mn 55)
21-Epilogue

Informations complémentaires

Poids23 g