NOS ARTISTES

Chanteurs-comédiens


racha-rizk

Racha Rizk

Soprano

 
Racha Rizk est née à Damas en Syrie.
A 12 ans, elle remporte le premier prix de chant du concours des Pionniers Syriens et participera à de nombreux concerts ou festivals ouverts aux jeunes.

 

Elle poursuit avec succès ses études de chant lyrique à l'Institut Supérieur de Musique de Damas, encadrée par des professeurs de grande renommée, sous la tutelle de son 1er professeur Mme Galina Khaldieva.

 

Elle obtient en 2002 son prix de l'Institut Supérieur de Musique à Damas sous la férule du grand professeur de chant, Mme Natalia Kiritchinka.

 

Elle interprétera les rôles d'opéra de Suzana dans Le Nozze di Figaro de Mozart, Michela dans Carmen de Bizet à l'opéra de Damas, Jumana dans l'Opera Arabe Ibn Sina…Didon et Enée de Purcell et Gianni Schicchi de Puccini, Nancy dans la comédie musicale Oliver Twist ainsi que des Lied avec les pianistes syriens virtuoses, Ghazwan Zerekli et Chaden Yafi...

 

Musiques sacrées: le Messie de Handel, Gloria de Vivaldi, Stabat Mater. Elle collabore notamment avec l'ensemble Contrasto Armonico à Damas et à Amsterdam dans un programme pointu de madrigaux et autres airs du répertoire de l'Ancien Baroque de Monteverdi jusqu'à Handel notamment ses Cantates Italiennes...

 

Yanis-Benabdallah

Yanis Benabdallah

Ténor

 

Né à Rabat en 1986, Yanis Benabdallah est pianiste, chef de choeur et ténor lyrique, marocco-hongrois.
Dès l'âge de 4 ans, Yanis est initié au piano, chant, solfège, puis à la direction de choeur par sa mère ,chef de choeur.
En 2008, il obtient le Prix Supérieur de Piano dans la classe de Virginie Pasdeloup au Conservatoire de Suresnes.
Après des études de Musicologie à la Sorbonne, il commence des études de Direction de choeur avec Yves Parmentier, Denis Rouger puis Valérie Fayet au CNR de Nantes où il obtient son Prix de direction en 2011.
Il est actuellement Chef de Choeur Assistant au Choeur et Orchestre Philharmonique International.
En tant que chanteur, Yanis débute comme soliste à l'âge de 12 ans dans le Choeur d'Enfants de l'Opéra de Paris. Après une formation lyrique auprès de Sophie Hervé, il devient membre de l'Opéra de Lille.
Il obtient en 2006 le Premier Prix de Chant dans le gala «Jeune talent français» à Monaco puis arrive 1er nominé du concours international de l'UPMCF à Paris en 2010.
Il obtient son Prix de chant à l'unanimité au CRR de Paris et poursuit sa formation à l'école normale de musique à Paris auprès de Daniel Ottevear.
Yanis Benabdallah donne régulièrement des récitals dans le monde entier: Hongrie, Italie, Chine, Inde, France...

 

Ragaa-Eldin

Ragaa Eldin

Ténor

 

Né au Caire, il effectue sa formation musicale au conservatoire du Caire où il obtient son diplôme de chant lyrique dans la classe du Tenor Sobhi Bidair.

 
En 2007 il participe au Master class de la Soprano Caroline Dumas à l'Ecole Normale de Musique de Paris et cette formation sera suivie de plusieurs concerts.

 
En 2008 il devient membre de la troupe de l’Opéra du Caire où il aura l’opportunité d’interpréter plusieurs rôles, dans des oeuvres majeures (Butterfly, Lakmé, les Noces de Figaro, Carmen, Aida, la Traviata…)

 
En 2010 il termine en demi-finale du concours international de chant « Wilhelm Stenhammar » en Suède.

 
Il participe de 2008 à 2013 au "Pont Musical Égypto-Finlandais" et sera par la suite invité par l’académie Savonlinna pour participer au master class du Prof. Tom Krause and Eija Tolbo.

 
En 2014 il prend part au laboratoire de Spaziomusica en Italie et est choisi pour le rôle de Manrico dans Le Trouvère au Teatro Mancinelli d’ Orvieto, sous la direction de Maestra Gabriella Ravazzi et Maestro Maurizio Arena.
Cette même année il recevra le diplôme d’art lyrique à l’Ecole Normale de Musique de Paris.

 
Il sera finaliste en 2015 du concours " Spazio Musica " en Italie et remportera le prix du public et le prix Teatro de Bologne.
Il obtiendra en 2015 son diplôme de perfectionnement en chant à l’Ecole Normale de Musique de Paris.

 
Ragaa Eldin a chanté comme soliste dans de nombreux concerts internationaux : Caire, Amman, Oman, Finlande, Italie, France...

 

Assem-Nagaty

Assem Nagaty

Acteur égyptien, rôle du conteur dans "Les Jours et Nuits de l’Arbre Coeur" - Opéra du Caire 2015

 

Assem Nagaty a obtenu une licence d'Ingénierie Mécanique à l'Université du Caire avant d'entreprendre un deuxième cycle de Théâtre à l'Académie des Arts, Départment "Acting and Directing". Après avoir suivi des études supérieures de mise en scène, Assem fut diplômé d'un master de Mise en Scène puis acquis son doctorat en mai 2011.

 

En tant que metteur en scène, Assem dirigea de nombreuses pièces en Égypte ainsi qu'aux États-Unis comme, entre autres, Viva Egypt de Mohsem Meselhi, House of Flesh de Yusuf Idris, The Sultan's Dilemma de Tawfiq Al-Hakim, Is it Real That Threre are'nt  Any Problems! de Metwali Hamed, Will Leave Next Stop de Mohsen Meselhi, Hamletmachine de Hiener Mullar.

 

Comme acteur, il interpréta de nombreux rôles sur scène comme au cinéma. Il participa également à de nombreux festivals théâtre partout dans le monde en tant qu'acteur ou metteur en scène : National Theatre Festival / Algérie, Theatre and Social Movement Festival / Jordanie, Mahaba Festival / Syrie, Kart-age Festival for Theatre / Tunisie, Avignon Festival / France.

 

Après avoir enseigné le théâtre Arabe à l'Université d'Ohio (département théâtre) puis dirigé le centre national de "Théâtre, Musique et Arts Populaires" au Caire, Assem Nagaty enseigne aujourd'hui la direction d'acteurs, mise en scène ainsi que le jeu d'acteur à l'Académie des Arts du Caire

 

Fares-El-Helou

Fares El Helou

Acteur syrien, rôle du conteur dans "Les Jours et Nuits de l’Arbre Coeur" - Paris Salle Gaveau 2015

 

Fares El-Helou est une des grandes stars du cinéma et du théâtre arabe contemporain.

 

Formé à l’institut des Arts Dramatiques de Damas en Syrie, il s’illustre sur scène et à l’écran au fil d’une carrière très riche, auprès des plus grands réalisateurs et metteurs en scène Egyptiens, Syriens, Libanais et Européens de ses dernières décennies.
Acteur charismatique ou comédien épris des grands textes poétiques, Fares s’investit comme producteur et comme artiste dans différentes initiatives privées et institutionnelles qui ont pour but de valoriser le paysage culturel de son pays, de même qu’il parraine régulièrement de nombreux événements artistiques au Moyen Orient et dans le Golfe.

 

Devenu très populaire dans le monde arabe grâce à ses participations à de nombreuses séries télévisées à succès et aux films cultes dans lesquels il tient souvent des rôles importants, il s’engage avec toute sa notoriété pour l’éducation et l’enfance.

 

THÉATRE
1992 : Ne faut pas payer. De Dario Fo, mise en scène par Ayman Zeidan. Le Théâtre National de Damas.
1989 : Barouf à Chioggia. De Carlo Goldoni, mise en scène par Ayman Zeidan Le Théâtre National de Damas.
1988 : The cave dwellers. De William Saroyan mise en scène par Fawaz el Sajir. Le Théâtre National de Damas.
1984 : L’aventure de la tête du mamlouk Jaber. De Sadalah Wannous. Mise en scène par Jawad Assadi. Le Théâtre National de Damas.
1984 : Chronique d'une mort annoncée. D’après Gabriel García Márquez. Mise en scène par Manuel Jiji. Le Théâtre National de Damas.

CINÉMA
2005 : Public relations, de Samir Zikra. Primé au festival de Valencia (meilleur acteur pour Fares HELOU)
2002 : Sacrifices, D'Oussama Mohamad. Sélectionné au festival de Cannes (Certain Regard). Primé au festival de Lisbonne : Grand Prix du festival, meilleur tournage.
1992 : La Nuit, De Mohamad Malas. Grand prix du festival de Carthage. Le festival de Nantes, Fribourg.

ACTUALITÉS
2015 : Le Bureau des Légendes d'Eric Rochant avec M. Kassovitz, et Jean Pierre Darroussin
 

Ghada-Shbeir

Ghada Shbeir

Soprano Libanaise, rôle de Houria dans El Nafas - Opéra d’Alger 2013

 

Originaire du Liban, Ghada Shbeir commence ses études musicales à 17 ans ; elle étudie notamment l’origine de la musique arabe. A l’Université du Saint Esprit de Kaslik (USEK), elle suit des cours de sciences musicales, dont elle est aujourd’hui agrégée. Après avoir obtenu un diplôme supérieur avec distinction en interprétation de musique traditionnelle arabe, Ghada Shbeir obtient son diplôme de maîtrise en musicologie. Grâce à son style unique, elle est devenue professeur de techniques de chant traditionnel arabe à l'USEK, professeur de techniques de chant AlMuwashshah à l'Université Libanaise et professeur de chants syriaques sacrés au Conservatoire National du Liban.
Aujourd’hui professeur de chant oriental au sein de l’université USEK, elle effectue des recherches approfondies sur le chant et les mélodies syriaques à des fins notamment scientifiques. Elle parcourt ainsi le répertoire syriaque, composé de chants brefs et porteur de nombreuses traditions religieuses.

 
Reconnue à la fois pour la beauté de son chant et pour l’intérêt que représentent ses recherches menées sur le chant arabe, elle obtient en 1997 le Premier Prix de la chanson arabe en Égypte, puis le Premier Prix du BBC3 World Music Awards 2007 pour son album « Mouachahat », ainsi que le Premier Prix d’interprétation de chants andalous.

 
Elle représente par ailleurs le Liban dans de nombreux congrès et festivals à travers le monde (France, Royaume-Uni, Canada, Estonie, Slovaquie, Grèce, Egypte, Oman, Dubaï, Espagne, Algérie, etc.). Ghada Shbeir ainsi effectue régulièrement des tournées de plusieurs concerts dans diverses régions du monde.

 

Elle a donné récemment de grands concerts au Liban pour présenter son second album « Qawaleb ». Dans son album « Al Qasida », elle vise à montrer sous une forme moderne la poésie classique. Dans son dernier CD, "Andalousia", elle cherche à montrer la différence entre l’ancien muwashah, en terme de paroles, mélodie, rythme... et le poème composé à la manière d’un muwashah. Ce CD comprend en outre un nouveau style d'arrangement musical.

 

Ghada Shbeir a mené une étude approfondie sur le chant et les Mélodies Syriaques en se fondant sur plus de 500 chants Syriaques Maroniques. À la suite de cette étude, elle a sorti trois CD contenant d’anciens chants syriaque : « Syriac Chants », « Passion » et « Chants Syriaques - Noël ».

 

Lara-Elayyan

Lara Elayyan

Soprano jordanienne, rôle de Mina dans El Nafas-Opera d'Alger 2013

 

Lara Elayyan est une chanteuse jordanienne d’origine palestinienne.
Sa voix est une invitation au voyage qui transporte l’auditoire vers les dimensions les plus élevées.

 
Native de Amman, elle étudie le Oud à l’Académie de Musique de Jordanie auprès du compositeur et musicien Omar Abbad, avec qui elle donnera de nombreux concerts en solo.
Elle s'attache à faire vivre la musique et les chansons palestiniennes et arabes traditionnelles, ainsi que le répertoire des grands poètes arabes comme Mahmoud Darwich.

 

Lara aime évoquer à travers ses chants, les sentiments humains, s’attachant à réunir et faire découvrir des textes rares à travers de multiples performances en Jordanie, au Liban, en Turquie et dans de nombreux pays du Proche et Moyen Orient.
Elle est également membre du groupe vocal féminin Naya créé en 2011.

 

Georges-Wanis

Georges Wanis

Ténor, r​ôle De Selim dans El Nafas - Opera d'Alger 2013

 

De père égyptien et de mère italienne, Georges Wanis a suivi de solides études musicales : au Caire tout d’abord auprès de Violette Makar, puis à l'Ecole Normale de Musique de Paris auprès de Caroline Dumas où il complète son apprentissage dès 1995.
Premier Prix au concours de chant organisé par le Ministère de la Culture égyptien en 1995. Premier Prix au concours Léopold Bellan en 1999 à Paris et lauréat du Prix lyrique des OEuvres des Saints Anges à Paris en 2000.
Georges Wanis se produit régulièrement dans les plus grands rôles du répertoire ou dans des oratorios.
Le Bel Canto est son domaine de prédilection : Bach, Schumann, Berlioz, Cimarosa, Mozart, Saint-Saens, Honegger, Britten, Monteverdi...
Sur scène il a été Don Ottavio dans le Don Giovanni de Mozart, Nadir dans les Pêcheurs de Perles de Bizet, Alfredo dans la Traviata et le Duc de Mantoue dans Rigoletto de Verdi...